Les créations féériques d’Elfie

Bienvenue sur mon blog

SUITE DE MON BLOG………

Classé dans : Non classé — 1 mars, 2009 @ 11:15

elfe10.jpg

Re-bonjour à tous!!

Voici la suite de mon premier blog : http://valcreation67.unblog.fr

sur lequel je vous présentais mes petites créations elfiques en pâte fimo.

Sur celui-ci, je vais vous montrer un peu plus mes techniques, avec les explications correspondantes, vous offrir des images féériques et bien sûr vous présenter mes prochaines créations…..

Pour me contacter, mon adresse n’a pas changée : elfye67@yahoo.fr

Bonne visite!!!

Elfe endormie

Classé dans : Elfes murales — 10 mars, 2009 @ 9:18

imgp4080.jpg

imgp4078.jpg

imgp4076.jpg

Et voici la dernière elfe murale que j’ai terminée hier!

Dimensions environ 26x26cm

Temps de travail : environ 10 heures

Elfe suspendue à une liane n°2

Classé dans : Elfes murales — 3 mars, 2009 @ 12:37

imgp3959.jpgimgp3952.jpg

Je vous présente ma dernière création, modelée pour Armelle.

Temps de travail : environ 10 heures

Dimensions, à peu prés 16cm de hauteur

Comme promis, petite image féérique en cadeau…

Classé dans : Images feeriques — 2 mars, 2009 @ 3:45

                      fairywillmurai.jpg

Fabrication d’un visage

Classé dans : Fabrication d'un visage — 2 mars, 2009 @ 3:39

collage.jpg

Je commence toujours une elfe en façonnant son visage car j’ai beau avoir une idée de création au départ, c’est bel et bien l’expression du visage qui me guide ensuite pour ce qui est de la posture et de l’effet général que je donnerai à la création.

En effet, selon les humeurs, le temps et je ne sais quelles autres paramètres que je ne contrôle absolument pas, les expressions de mes elfes différent, et ce n’est qu’une fois son visage terminé que je me rend vraiment compte de ce que viens de faire!!:) Ce doit être ça la « création »… une inspiration momentanée que l’on ne peut contrôler ni à l’avance ni pendant le modelage…

Je commence par façonner le contour du visage en lui donnant presque tout de suite sa forme finale (joues rondes, menton plus ou moins pointu), puis je crée l’orbite des yeux avec mon instrument à bout arrondi. Ceci me permet également de découvrir l’arrête du nez. Ensuite je détermine à quel endroit se trouverat le bout du nez et à partir des joues, je ramène avec les doigts un peu de pâte au centre du visage. Puis il faut façonner tout celà à l’aide de l’espèce d’aiguille que j’utilise, en utilisant aussi bien les côtés de cet instrument que le bout pointu (celui-ci surtout pour la fabrication des narines).

Cette étape est la plus longue dans le fasconnage du visage. Ensuite je continue avec les yeux pour lesquels je découpe de petites portions de pâte de la forme désirée et que je fixent à l’endroit approprié. C’est maintenant au tours des cils… Pour celà faire de petites ficelles de pâte noire de la longueur désirée et les coller délicatement sous les paupières en leur donnant la bonne forme.

Reste à faire les tâches de rousseurs : faire un mini-boudin de pâte couleur cognac et à l’aide d’un cutter, couper de tous petites morceaux que l’on applique sur les joues et le nez.

Enfin, finir avec la bouche que l’on modèle d’abord à part puis que l’on vient coller au bon endroit, et les sourcils.

Création d’une elfe de dos sur une branche

Classé dans : Fabrication de l'elfe de dos — 2 mars, 2009 @ 3:22

p2210009.jpg

Voici une des elfes murales que j’ai réalisé le plus souvent.

Et voici les différentes étapes de sa création :

p2190001.jpg

Je crée tout d’abord la branche en plaçant un fil de fer ou d’aluminium à l’intérieur afin de garantir sa solidité.

p2190002.jpgp2190004.jpgp2190005.jpgp2190007.jpg

Puis, je modèle l’elfe de dos à l’aide de la pâte fimo puppen. Ceci est l’étape la plus technique car il faut respecter les proportions. Je crée l’elfe sur une plaque de verre, ce qui me permet aisément de la décoller le moment venu pour la fixer sur sa branche ensuite. Important : à ce stade, il ne faut pas oublier de fixer un crochet à l’arrière de la tête (sur la face qui serat contre le mûr). Celui-ci peut être acheté mais on peut également le fabriquer avec du fil de fer que l’on façonnerat en boucle.

p2190008.jpgp2190009.jpg

Voici l’elfe enfin posée sur branche. Je façonne alors les jambes…

p2210016.jpgp2210018.jpgp2210020.jpgp2210001.jpg

Puis je passe aux détails en commençant par les cheveux. Ceux-ci sont réalisés en roulant une boulle de pâte sur le plan de travail afin d’obtenir une longue ficelle. Je la coupe à plusieurs moments de la pose ce qui me permet d’effectuer de petites mèches rebelles qui donneront un petit air « décoiffé » à cette petite elfe. Pour la tige dans les cheveux j’utilise un cure dent dont j’ai coupé les 2 extrémités pointues, puis je confectionne des petites fleurs que je parsème dans la chevelure par-ci, par-là.

Ensuite viens le moment de faire parcourir plurieurs ficelles de pâte verte et fines dans le dos et sur les jambes, sur lesquels je rajouterai ensuite des feuilles de lierre. Voici mon elfe presque terminée! :)

Manque encore les ailes que je confectionne en pâte couleur argentée et que je renforce avec un fil de fer trés fin. En effet, sans celà, les ailes ne tiendraient pas en hauteur et tomberaient lamentablement sur le dos de l’elfe!

Enfin, il est temps de terminer la branche en rajoutant les feuilles, la fleur, les champignons et tous les détails.

Les outils

Classé dans : Les outils — 2 mars, 2009 @ 2:51

                           elfesamoureux.bmp

En ce qui concerne l’outillage, il en existe un grand nombre spécialement conçus pour le modelage de la pâte Fimo.

Pour ma part, je crois ne pas en posséder un seul! :)

J’utilise bien évidemment mes mains, mais me sert d’ustensils « détournés » pour tous les détails :

- 1 couteau sans dents pour décoller ma pâte aprés l’avoir applatie

- 1 petit manche rond (je ne me souviens même plus d’où il viens!) pour applatir la pâte

- 1 embout (style aiguille), trés fin et pointu pour faire les détails

- 1 outils en bois à bout arrondi (qui aurait normalement dû servir aux sculptures en terre glaise) et dont je me sert principalement pour l’orbite des yeux de mes petites elfes.

- 1 petit cutter

Et voilà! Il n’est donc pas nécessaire de se ruiner ou d’investir pour commencer dans la Fimo. Bien évidemment, je pense que les ustensils étudiés spécialement doivent faire gagner du temps, mais personnellement j’ai tellement l’habitude de modeler ainsi….

Les fournitures

Classé dans : Les fournitures — 2 mars, 2009 @ 2:43

pate20fimo1.jpgfimopuppenv1.jpg

Concernant les fournitures que j’utilise :

J’ai une préférence pour la marque Eberhard Faber qui propose un choix incroyable de couleurs. Les pains de pâte Fimo « SOFT » sont plus faciles à modeler car plus moux que les pains « CLASSIC ». Ils se mélangent mieux entre eux et permet ainsi d’élargir encore la palette des couleurs.

Pour ma part, j’aime bien commander en ligne chez Artgate (http://www.artgate.fr/pates-polymeres-c-575.html), les prix sont tout à fait corrects, le choix des couleurs est impressionnant, le prix de l’expédition pas excessif et la livraison se fait dans les 2 à 3 jours.

Je commande surtout des pains de 56g en ce qui concerne les couleurs mais pour créer mes petites elfes et donner un effet « peau » qui fasse naturel, j’achète les grands pains de 500g « FIMO PUPPEN ».

 

Notre maison |
mince alors |
Chic alors ! boutique desig... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Katouya 4
| sté sokaprev s.a.r.l
| entreprise d espace vert